Logo letter

Greenwashing cosmétique : le packaging ne fait pas le produit !

En bleu, les bons ingrédients ; en rouge, ceux qui sont nocifs pour la santé et/ou l’environnement, en noir, les ingrédients pas spécialement mauvais ni bon

 

Le Petit Marseillais :

1/ Lait hydratant peaux très sèches – Karité, Amande douce, huile d’Argan

Aqua, glycerin, caprylic/capric triglyceride (huile de coco estérifiée), PEG 6 stearate (PEG =>pétrochimique), dimethicone (silicone, très polluant), parafinum liquidum (huile minérale pétrochimique –polluant et obstrue les pores), octyldodecyl myristate (origine végétale ou synthétique), cetearyl alcohol, butyrospermum parkii butter, paraffin (huile pétrochimique), prunus amygdalus dulcis oil, argania spinosa kerkel oil, acrylates/acrylamide copolymer (synthétique, très polluant), ceteth 20 (idem), glyceryl stearate, steareth 20 (PEG+contaminants dangereux potentiels), polysorbate 85 (synthétique, incertitudes toxicologiques), ceramethylparaben, ethylparaben, parfum (synthétique si non précisé =>allergène, cancérigène possible)

 

2/ Shampoing camomille et blé

Aqua, sodium laureth sulfate (irritant, polluant), cocamidopropyl betaine (coco+pétrochimie), decyl glucoside, chamomilla recutita extract, triticum vulgare germ oil, panthenol (vit b5 de synthèse), propylene glycol (dérivé du pétrole), glycol disreate, glycerin, carbomer (très polluant), hydroxypropyl guar hydroxypropyltrimonium chloride (dérivé de PEG), lactic acid, laureth-2, laureth-4 (très polluants), PEG/PPG Acetate Allyl ether acetate, PEG/PPG-120/10 trimethylopropanr Trioleate, PEG/PPG-15/15 (PEG), Dimethicone (silicone, très polluant), sodium chloride (sel), disodium EDTA (cancérigène, contaminants, polluant), citric acid, sodium hydroxide, Sodium benzoate (conservateur chimique assez inoffensif), parfum (de synthèse ici), linalool (synthétique ici), Butylphenyl Methylpropional (toxique, allergène, cancérigène), Cl 19140 (Acid Yellow 23 –pétrochimique, toxique, polluant), Cl 15985 (idem)

 

Nectar of Nature

Shampoing normalisant orange-romarin

Aqua, sodium laureth sulfate, sodium lauryl sulfate, sodium chloride, cocamidopropyl betaine, parfum, cocamide mea (synthétique, contaminants possible, toxique), tetrasodium edta (EDTA), citrus acid, citrus aurantium dulcis fruit extract, rosmarinus officials leaf extract, glycerin, sodium benzoate, potassium sorbate (conservateurs de synthèse sûrs), methylchloroisothiazolinone (allergisant, écotoxique, irritant, cancérigène possible), methylisothiazolinone (conservateur neurotoxique, allergisant, irritant, écotoxique), hexyl cinnamal (synthétique, allergisant), limonene

D’autres exs ici : http://laveritesurlescosmetiques.com/themen2013_04.php

 

Body Shop

1/ Crème de jour matifiante - algues

Water, Cyclomethicone (silicone), GlycerinAluminum Starch Octenylsuccinate (provenance diverse), Polysorbate 80 (pétrochimique, très polluant, toxique), Phénoxyethanol (conservateur synthétique toxique), Carbomer (très polluant), Tocopheryl Acetate (antioxydant), Glyceryl Stearate, Cetearyl Alcohol, Dimethicone (silicone), PEG-100 Stearate (pétrochimique), Butylene Glycol (idem), Sodium Hydroxide, Methylparaben, Fragrance, Zinc Gluconate (attention à la concentration), Hydrolyzed Algin, Zinc Sulphate (toxique, bioaccumulation, persistance), Disodium EDTA (cancérigène), Fucus Vesiculosus (Bladderwrack) Extract, Butylparaben, Ethyparaben (parabènes), Propylene Glycol Alginate, Hydrolyzed Wheat Protein, Sodium Stearate, Propylparaben, Isobutylparaben (parabènes), Benzyl Alcohol (conservateur ok), Algae Extract, Acacia Senegal Gum, Serine, Xanthan Gum, Linalool, Butylphenyl Methylpropional (toxicité, très persistant dans l’environnement), Benzyl Salicylate, Fragrance, Citronellol, Alpha-Isomethyl Ionone (synthétique, allergisant, ecotoxique), Tocopherol (vit. E).

 

2/ Crème de douche Beurre de Cacao (Cocoa Butter Creamy Body Wash)

Aqua (eau), Cocamidopropyl Betaine (tensioactif),  Helianthus annuus, PEG-5 Cocamide, Sodium Laureth Sulfate, Coco-Glucoside, Acrylates/C10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer, Sodium Cocoa Butter Amphoacetate, Acrylates/Steareth-20 Methacrylate Copolymer, Phenoxyethanol (conservateur -toxique, irritant, allergisant), Sodium Benzoate (conservateur synthétique), Sodium Hydroxide (soude –origine diverse), Glycerin, Parfum (synthétique ici), Citronellol (souvent naturel mais allergisant), Disodium EDTA (Chelating Agent), Linalool, Tocopherol, Geraniol (naturel, mais allergène), Amyl Cinnamal (parfois synthétique, allergisant), Hydroxycitronellal (synthétique, allergisant, toxique), Benzyl Salicylate (risque d’allergies), Limonene (idem), Alpha-Isomethyl Ionone (synthétique, allergisant, ecotoxique), Benzyl Benzoate (synthétique, allergisant), Isoeugenol (allergie, toxicité), Cinnamyl Alcohol (idem), Farnesol (allergie), Citral (allergie), Eugenol (idem), Benzyl Alcohol (conservateur), Benzyl Cinnamate (idem), CI 15985 (colorant pétrochimique, toxique, polluant), CI 19140 (idem).

 

 Lush

Gel douche « Snow Fairy »

Eau, Sodium laureth sulfate, Glycérine, Cocoamphoacétate de sodium, Lauryl betaine, Parfum (synthétique), Dioxyde de titane, Musc synthétique, Calcium Sodium Brorosilicate, Oxyde d’étain, Alpha-isomethyl ionone, Limonene*, CI 17200, CI 45410, CI 45380:3, Parahydroxybenzoate de méthyle (parabène)

 

Les cosmétiques de Luxe

Kenzoki, crème qui fait belle

Aqua • Glycerin Cyclopentasiloxane • Butylene Glycol • Caprylic/Capric Triglyceride • Hydrogenated Polyisobutene • Cetearyl Ethylhexanoate • Boron Nitride Silica Steareth-21 • Parfum (Fragrance)Oryza Sativa (Rice) Bran WaterCetyl Palmitate • Glyceryl Stearate • Stearic Acid • Cetyl Alcohol • Stearyl Alcohol • Propylene Glycol Dicaprylate Dicaprate Methylparaben • Steareth-2 • Dimethicone/Vinyl • Dimethicone Crosspolymer • Acrylates/C10-30 Alkyl • Acrylate Crosspolymer • CI 77891 (Titanium Dioxyde)Benzophenone-4 • Dimethicone •Tetrasodium EDTA Butylparaben •Ethylparaben • Sodium Hydroxide • Tin Oxide • Propylparaben • Isobutylparaben SericinGossypium (Cotton) Seed Oil • Ruscus Aculeatus Root Extract • Sorbic Acid • Citronellol • Coumarin • Phenoxyethanol • Linalool • BHT • CI 14700 (Red 4) Dehydroacetic Acid • Sodium Dehydroacetate • CI 19140 (Yellow) • CI 42090 (Blue 1)

NB : les parfums, synthétiques comme naturels, sont tous des allergisants potentiels. Cela affectera seulement les personnes sensibles, mais les parfums synthétiques peuvent aussi être cancérigènes ou toxiques, et peu biodégradables. Attention aux huiles essentielles (HE), car beaucoup sont toxiques pour l’homme et l’environnement (cf article du site sur les HE pour savoir que choisir). 

Pour aller plus loin : 

https://www.ewg.org/skindeep/ 

Les données du site ne prennent pas en compte certains impacts écologiques, mais sont basées sur la littérature scientifique. 

Rappel des labels et de leurs exigences ici.

Comment distinguer un produit réellement naturel d'un produit bourré de produits pétroliers quand les marques font tout pour nous induire en erreur ? Les produits de pharmacie & de luxe sont-ils moins nocifs pour la santé et l'environnement ?

 

La seule garantie de ne pas trouver dans sa crème de substances pétrochimiques, de conservateurs tels le BHT et le butylparaben, de parfums de synthèse... c’est d’opter pour un label comme Nature & Progrès, Soil Association ou BDIH. Cosmebio, bien que moins exigeant (il autorise encore l'isopropyl palmitate, l'amonium lauryl sulfate, etc.), reste un bon label, (cf article labels)

Il arrive que certains produits sans label aient une bonne composition, mais les packagings « verts » et les slogans type « aux extraits naturels », « à l'orange bio », etc. ne sont en aucun cas une garantie de qualité.

Ci-dessous, Body Shop, le Petit Marseillais, Nectar of Nature, Lush et Kenzo sont épinglés, mais Yves Rocher, L’Occitane, & co ne valent guère mieux, idem pour les produits de luxe ou ceux vendus en pharmacie (Kenzo, Nuxe, Clarins, Estee Lauder, Avène, La Roche Posay, etc.).

NB : les PEG et dérivés peuvent contenir des polluants comme l’Ethylène oxyde, hautement cancérigène et toxique. Quant à l’EDTA et ses dérivés, ils ne valent guère mieux que les parabènes : cancérigènes probables, ils fixent également les métaux lourds et persistent dans l’environnement, ne sont pas filtrés par les stations d’épurations et font proliférer les algues.

A noter : le methylparaben et l’ethylparaben sont moins dangereux que le butylparaben ou le propylparaben

Certains produits Lush sont nettement plus naturels, mais leurs gels douches et produits pour cheveux le sont rarement : vérifiez les ingrédients !

 

Quelle base lavante choisir pour son hygiène corporelle ?

Après le savon* (« sodium ou potassium + nom d’un végétal » -ex : sodium olivate, sodium cocoate, etc.), les produits les plus doux et vraiment biodégradables sont les tensioactifs issus du sucre (decyl glucoside, coco glucoside, lauryl glucoside, etc. –à base de saccharose, glucose et amidon) et le sodium cocoyl glutamate. A défaut, ceux à base de coco sont une alternative correcte (coco-bétaine, sodium coco sulfate, etc.). Enfin, l’Ammonium Lauryl Sulfate se dégrade mieux que les SLS (privilégiez les produits « bio », car il sera sur base végétale et non synthétique), mais il reste un peu agressif pour la peau et est généralement dérivé de l’huile de palme. 

* beaucoup de savons contiennent aujourd'hui des bases pétrolières, moins chères que les huiles végétales, et des additifs de synthèse : vérifiez leur composition ou prenez un savon d'Alep traditionnel.